Viol sur des étudiantes: l’Université Quisqueya condamne, la Primature promet des ripostes

Published On mai 23, 2019 | By Samanta Bellange | Uncategorized

Dans une note de presse en date du mardi 21 mai 2019, la Primature, citant ses services de renseignement, confirme que des jeunes étudiantes ont été victimes de viol dans l’environnement immédiat des centres universitaires. Dans cette note, la Primature promet des mesures appropriées afin d’apporter des réponses fortes « aux malfrats qui ont choisi de commettre de telles vilenies ». 

La Primature a assuré que plusieurs organes au niveau de l’Etat, interpellés par ces nouveaux sommets de la délinquance se sont engagés pour une solution urgente à ces faits qui répugnent la conscience nationale. « Des structures spécialisées de la PNH ont été instruites de prendre de nouvelles dispositions pour corriger cette dérive inacceptable et envoyer des signaux clairs qui impriment la position officielle du gouvernement », fait savoir la note.

La Primature, dans cette note, annonce que la répression et la coercition seront exprimées sans nuances et dans la dernières rigueur. « La prevention est renforcée à travers de nouvelles conditions qui sont établies dans certains quartiers identifiés. Une structure est mise en place pour offrir aux victimes un encadrement psychologique et une assistance sanitaire. Le gouvernement condamne cette pratique et renouvelle son engagement de rechercher et de poursuivre les délinquants qui seront punis conformément à la loi », conclut la note.

Cette note de la Primature arrive dans un contexte où des étudiantes de plusieurs centres universitaires de la capitales se plaignent d’avoir été agressées sexuellement et physiquement en revenant des cours. Les incidents rapportés jusque-là se sont produits les 17 et 21 mai 2019. En effet, le 17 mai, deux étudiantes de l’Université ont été agressées à la rue Mont-Joli alors qu’une autre étudiante de 21 ans a été victime à la 2e ruelle rivière, non loin de l’Université de Port-au-Prince. Ces drames ont suscité émoi et indignation.

Le journal a eu accès à une note interne portant la signature de Jacky Lumarque, recteur de l’Université Quisqueya, adressée à la communauté estudiantine. Dans ce document, le Recteur a annoncé les premières mesures prises pour renforcer la sécurité dans le périmètre du campus situé à Turgeau. « A partir de 17h, toutes les 20 minutes, un bus de l’université assurera la navette entre le campus et le Star-Mart de Turgeau. Une patrouille du sous commissariat du Canapé-Vert fera des rondes régulièrement dans le quartier. Des lampadaires fonctionnant à l’énergie solaire ainsi que des caméras de surveillance seront installés dans le voisinage immédiat de l’université », a annoncé le recteur Lumarque. Le recteur Jacky Lumarque a également recommandé aux  étudiants qui laissent le campus à pied d’observer des mesures de sécurité notamment en se regroupant et en évitant les raccourcis par les bidonvilles avoisinantes.

Like this Article? Share it!

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam