Moïse tarde à nommer son Premier Ministre

 

Les consultations du chef de l’état haïtien, Jovenel Moïse, avec les présidents des deux chambres semblent être au point mort. La dernière rencontre entre les trois leaders des pouvoirs politiques remonte au 9 février 2017.

Le président de la chambre des députés, Cholzer Chancy, a révélé que le président avait annoncé une suspension des consultations avec les leaders du Parlement afin de consulter les représentants des divers secteurs de la société sur le profil du futur Premier Ministre.

Entre temps le président Moïse participe à Guyanne à la 28 eme réunion intercessionelle de la Caricom.

Les festivités carnavalesques pourraient également provoquer un report des consultations politiques. Le maire des Gonaïves, Neil Latortue, a fait état de la participation du chef de l’état au carnaval de la cité de l’indépendance.

Par ailleurs, le Premier Ministre Enex Jean Charles a tenu hier un conseil de gouvernement. Démissionnaire, M. Jean Charles pourrait être appelé à liquider les affaires courantes jusqu’en mars.

Le retard dans la nomination d’un Premier Ministre surprend certains acteurs politiques. Le chef de l’état et sa coalition le PHTK et alliés disposent d’une large majorité dans les deux branches du Parlement.

Le député de Grand Goave, Jean Marcel Lunérant (KID), révèle que des dissensions au sein de la majorité seraient à la base des tergiversations du président Moïse. Il explique certains supporteurs du PHTK veulent imposer leur choix au chef de l’état.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam