Miragoâne: Un agent de police tué par balle à shalon ce Mardi 19 novembre 2019

Published On novembre 20, 2019 | By Samanta Bellange | Actualités

Le policier Richardson Vigne André , âgé de 29 ans affecté à l’Unité Départementale et de Maintien d’Ordre (UDMO) issu de la 24ème promotion a été atteint d’un projectile au niveau de sa clavicule droite ce mardi 19 novembre dans la localité Shalon ;première section communale de Miragoâne , alors qu’ il se trouvait dans une patrouille policière qui tentait d’enlever des barricades érigeées sur la nationale #2.

En le transportant d’urgence à l’hôpital sainte Thérèse  de Miragoâne ,il a rendu l’âme ,affirme le porte parole de l’institution policière dans le région , Wisner Décembre .

Selon certaines informations ,des individus armés non identifiés auraient ouvert le feu sur la patrouille .

S’agit-il d’un différend personnel ou bien d’un coup de folie des individus mal intentionnés (et) ou de ses confrères d’armes ?.

La question se pose , qui est le vrai mobile ?

Requis par le commissaire du gouvernement  ,le juge titulaire du tribunal de paix de Miragoâne Daniel Ovide qui a procédé au constat légal du meurtre confirme que Richardson a réellement touché d’un projectile et qu’un seul orifice a été remarqué .

Plus loin ,Le commissaire a souligné que le Service Départemental de la Police Judiciaire a déjà ouvert une enquête là dessus , afin de pouvoir mettre la main au collet des bandits qui sèment le deuil dans la population ,soulignant que la police a déjà procédé à l’arrestation de trois individus , et a profité pour lancer un appel au calme à la population Nippoise .

Il faut dire que ce matin une vive tension a régné dans la cité de  Fernand Hibbert , des tirs nourris ont été entendus .

Selon une source hospitalière qui veut garder l’anonymat , Richardson Vigne André a bien reçu la balle àsa clavicule qui aurait fait une trajectoire verticale et a touché sa foie , cependant en analysant la position que gardait le défunt policier dans la patrouille , on se demande si ce n’était pas l’arme de l’un de ses confrères .

Une balistique judiciare ne serait pas importante ?

Alors que la situation socio-politique du pays va de mal en pire ,des agents de la PNH continuent de tomber sous les balles assassines des individus soldés par l’exécutif et l’opposition , le locataire du palais nationaln’entend pas remettre sa démission et l’opposition pour sa part se dit plus que jamais déterminée à poursuivre la mobilisation à travers tout le pays jusqu’au départ de Jovenel Moïse qui lui,refuse d’aborder ce sujet dans ses discours .

Que va t-il avoir ? un combat de lion ?

Samanta BE.

Like this Article? Share it!

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam