Coupe Digicel : Miragoâne – Port-au-Prince en finalecoupe-digicel-miragoane-port-au-prince-en-finale

Sport –

Programmée sur trois journées, la 4e édition de la coupe Digicel a débuté sur les chapeaux de roues. En effet, les deux premières journées, réservées aux quarts et aux demi-finales, ont été tout simplement une grande réussite. Plusieurs centaines d’écoliers ont pris d’assaut l’antre du CIBA (Babiole) pour supporter leur équipe ou leur ville respective. D’abord, tout a malheureusement commencé sur une fausse note. L’équipe représentative de Jacmel,

 

celle du collège Saint-Louis, très attendue par les fans du basket scolaire, n’a pas fait le déplacement pour affronter son homologue du collège Réformé de l’Arcahaïe. Cette dernière, qualifiée pour les demi-finales, l’a emporté par forfait : 20 à 0. Puis, le second match de la journée a, contre toute attente, tourné en une véritable correction infligée par élèves du Lycée Jacques Prévert (Miragoâne) à ceux du collège Jacques Stephen Alexis (Croix-des-Bouquets). Très en jambe, les lycéens, en mode rouleau compresseur, ont balayé leurs adversaires par 61 points d’écart, soit 66 à 5. Avec 22 points, Bayol Jean-Philippe a été le bourreau de l’équipe issue de Croix-des-Bouquets. Ensuite, les fans du ballon orange ont eu droit à un match extraordinaire mettant aux prises le collège Immaculée Conception (Gonaïves) et l’Institution Saint-Louis de Gonzague (Port-au-Prince). Seulement quatre points ont départagé les deux protagonistes. En dépit du fait que l’équipe de la terre salée, remarquablement organisée, a tenu tête aux Saint-Louisiens, faisant presque jeu égal avec eux, la victoire revient aux Port-au-Princiens 37 à 33. Enfin, le dernier quart de finale de la journée a vu la victoire des élèves Edmond Laforêt (Carrefour) aux dépens de ceux de Garry Casimir (Léogâne). Sans trop grande surprise, les Carrefourois ont terrassé les Léogânais 33 à 20 pour se hisser en demi-finales. Une finale inédite Au terme des demi-finales disputées le samedi 11 février, les équipes du Lycée Jacques Prévert (Miragoâne) et de l’Institution Saint-Louis de Gonzague ont validé leur billet pour la grande finale, programmée pour le vendredi 17 février. En état de grâce, l’équipe du Lycée Jacques Prévert (Miragoâne), impressionnante lors des quarts de finale, n’a fait qu’une bouchée du collège Réformé (Arcahaïe). En effet, les Miragoânais ont planté 42 unités à leur homologue de l’Arcahaïe, battus 42 à 16. Une nouvelle fois, Bayol Jean-Philippe, auteur de 19 points, a été le grand bonhomme des siens. À l’issue de cette nouvelle victoire, les lycéens se sont qualifiés pour la grande finale. Pour s’adjuger le titre suprême, l’équipe de Miragoâne aura fort à faire face l’Institution Saint-Louis de Gonzague, victorieuse du collège Edmond Laforêt 37 à 33 dans l’autre demi-finale grâce à 21 points de Gaëtan Azor. Aux dires des responsables du CIBA, en lever de rideau de la finale qui doit mettre aux prises, le vendredi 17 février à Babiole 7, le Lycée Jacques Prévert (Miragoâne) à l’Institution Saint-Louis de Gonzague (Port-au-Prince), les filles de l’Institution du Sacré-Cœur et celles du collège Saint-Louis de Bourdon vont se mesurer pour le gain d’une prime de 20 000 gourdes offerte par la Digicel, sponsor officiel de la compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam