2,7 milliards de dollars sont nécessaires pour le relèvement de la péninsule du sud

Le relèvement des populations et des départements affectés par le passage du cyclone Mathieu nécessitera un investissement global d’environ 2,7 milliards de dollars américains, en plus des interventions humanitaires salvatrices encore en cours, selon l’Évaluation des besoins après la catastrophe (Post disaster needs assesment ou PDNA, en anglais) lancée par le Gouvernement haïtien le 3 février avec l’appui des Nations Unies, de l’Union Européenne, de la Banque mondiale et de la Banque Interaméricaine de développement.

Le document précise que le logement et l’agriculture sont les domaines où les besoins sont les plus importants. L’habitat à lui seul accuse des pertes évaluées à environ 856,28 millions de dollars US. Plus de 370,000 foyers affectées et 175,000 personnes ayant perdu leur maison.

Les besoins dans le domaine de l’agriculture avoisinent les 573,53 millions de dollars US en termes de pertes. Avec le passage de Mathieu, plus de 428.000 exploitants agricoles ont été touchés et décapitalisés.

Selon le PDNA, le cyclone Mathieu a produit des pertes globales de l’ordre de 2,778 milliards de dollars US (soit 183 639,27 milliards de gourdes).

Près des trois quarts des effets sont considérés comme étant privés, c’est-à-dire directement subis par la population affectée. Dans le secteur public, ce sont les infrastructures routières et électriques, les systèmes de télécommunications, d’eau et d´assainissement, ainsi que l’environnement qui ont été particulièrement touchés.

M. Vincent Degert, Ambassadeur de l’Union européenne en Haiti, a fait remarquer que cette catastrophe a couté au pays 32% de son PIB. « Ainsi, nous devons désormais resserer les liens entre l’urgence et développement en mettant l’accent sur la réduction des risques et désastres pour aboutir à la résilience», a t-il ajouté.

Il souligne que le cyclone donne l’opportunité de reconstruire mieux en mettant l’accent sur les spécificités de chaque territoire.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam