Ratification de politique générale du PM nommé : Gary Bodeau maintient la séance

Published On août 21, 2019 | By Samanta Bellange | Actualités

Le président de la Chambre des députés, Gary Bodeau, maintient la séance de ratification de l’énoncé de la déclaration de politique générale du Premier ministre Fritz William Michel. Il évoque la loi et les règlements intérieurs de chambre pour passer outre la demande de sursis des députés de l’opposition ayant saisi la cour de Cassation contre l’arrêt de quitus rendu en faveur du Premier ministre. Ces députés reprochent à M. Michel ne pas avoir de décharge (2009-2011) pour le poste de comptable en chef de la Direction générale du budget du ministère de l’Économie et des Finances.

Le Premier ministre nommé, Fritz William Michel a déjà reçu une correspondance l’invitant à venir faire l’énoncé de sa déclaration de politique générale par devant l’assemblée ce vendredi. La décision, prise par la conférence des présidents, l’une des trois instances de décision, est conforme à la loi et aux règlements intérieurs de la chambre des députés, a confié au journal le président de la chambre députés, Gary Bodeau, mardi 20 août 2019.

« La séance de ratification est belle et bien confirmée pour vendredi. Maintenant, s’il y a un groupe de députés qui a une revendication par rapport à la séance, il viendra le faire par devant l’assemblée, l’instance suprême de décision. N’importe quelle lettre d’un groupe de députés au bureau sera lue à la plus prochaine séance », a indiqué Gary Bodeau.

« Le bureau est du côté de la loi et des procédures. Si les députés parlent de mise en accusation, c’est parce que nous sommes encore dans un Etat de droit. A la chambre des députés, ce sont les règlements et la loi qui priment et non la force », a insisté Gary Bodeau à qui a été adressé une lettre de huit députés de l’opposition en date du 16 août 2019 l’informant d’un pourvoi en cassation « contre l’arrêt de quitus rendu le 23 mai 2019 en faveur monsieur Fritz William Michel ». Ces d֖éputés soutiennent que ce pourvoi  suspensif , en attendant la décision de la Cour de cassation de statuer sur sa recevebalité, a demandé au président de surseoir  à « toutes les activités relatives à la présentation du Premier ministre et de son cabinet ». Ces députés de l’opposition soutiennent également que le Premier ministre n’a pas reçu décharge  pour la période 2009-2011 où il a été comptable en chef de la Direction générale du budget du ministère de l’Économie et des Finances.

Like this Article? Share it!

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam