Les dossiers des cinq nouveaux ministres analysés à la Chambre des députés

Published On août 30, 2019 | By Samanta Bellange | Uncategorized
La commission spéciale de la Chambre basse chargée d’analyser les dossiers du Premier ministre Fritz William Michel et des membres de son cabinet ministériel est loin de prendre congé de la paperasse des documents à examiner en vue de doter le pays d’un gouvernement plus ou moins potable. 24 heures après la grande fugue des prétendants ministres qui, comme des anguilles, ont filé sous la main des membres de la commission à coups de lettres de démission, les commissaires ont déjà du pain sur la planche avec l’arrivée, le jeudi 29 août 2019, des dossiers des cinq nouvelles têtes alignées par le pouvoir après le déculottage des ministres ayant pris la poudre d’escampette.

Selon le président de la commission spéciale Hermano Exinor, cette commission vient de recevoir, par le biais du secrétariat général de la Chambre, les dossiers des cinq nouveaux ministres : Claude Joseph au ministère des Affaires étrangères et des Cultes, Françoise Moraille au ministère de la Culture et de la Communication, Marie Lucie Joseph à celui de l’Éducation nationale, Manoucheka Néré à la Jeunesse et des Sports, Luz Kurta Cassandra François au Tourisme. Ce sont les nouveaux venus et la commission est bien obligée de revenir sur ses pas afin de pouvoir examiner leurs dossiers, confie Hermano Exinor.

Déjà, dans l’après-midi du jeudi 29 août 2019, les commissaires se sont réunis pour une prise de connaissance des dossiers avant de se donner rendez-vous pour un peu plus tard dans la soirée, avance Hermano Exinor qui promet de terminer son rapport, le nouveau, le plus vite possible.

Le plus vite ! On pourrait bien le croire mais, se souvenant des dernières expériences où des députés proches du pouvoir s’étaient évertués à communiquer aux ministres ce qui a été décidé en commission et les porter, du coup, à se défaire du choc moral du rapport de la commission, mieux vaut être prudent. Une prudence qui se renforce avec la dernière sortie du sénateur Ronald Larêche révélant que « le Parlement compte neuf ministres dans le cabinet de Fritz William Michel ».

 

 

 

Like this Article? Share it!

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam