« Le moment est grave, des jours plus sombres nous attendent », prévient la ministre de la Santé publique

Published On mars 31, 2020 | By Samanta Bellange | Actualités, Santé

« Le moment est grave, des jours plus sombres nous attendent », a déclaré la ministre de la Santé publique et de la Population, le Dr Marie Gréta Roy Clément, en conférence de presse ce lundi 30 mars au Centre d’informations permanentes sur le coronavirus (CIPC).

La ministre de la Santé, qui présentait l’évolution de l’épidémie de Covid-19 sur l’échelle nationale, a lancé un appel aux médecins, infirmières, laborantins, radiologues, auxiliaires infirmières à venir s’engager dans la lutte contre cette pandémie qui a déjà causé la mort de plus de 35 000 personnes et infecté plus de 700 000 autres à travers le monde.

« Il y a deux registres d’inscription qui sont ouverts pour les professionnels de la santé (quelle que soit votre catégorie). Il y a un registre disponible à l’Association médicale haïtienne (AMH) et un autre disponible dans les directions départementales sanitaires. Je vous invite à aller vous inscrire. On a besoin de vous », a lancé la ministre, confiant que le gouvernement travaille sur les mesures  pour accompagner le personnel de santé.

La voix douce, la ministre Clément a remercié tous ceux qui s’impliquent déjà dans la lutte. Elle a adressé des mots spéciaux au personnel de santé qui est déjà affecté dans les hôpitaux et les centres d’isolement. « Je veux prendre un temps spécial ce matin pour remercier tous les professionnels de santé qui se sont mis aux services des patients qui ont déjà contracté le virus. Merci aux médecins, infirmières, auxiliaires, radiologues, techniciens de laboratoire. Je sais que le travail n’est pas facile. Je vous tire mon chapeau », a exprimé le Dr Marie Gréta Roy Clément, qui supplie la population de ne pas attaquer les malades et de protéger les hôpitaux et le personnel qui y travaille.

La ministre de la Santé a précisé que le gouvernement travaille sans relâche, au même niveau que les autres pays frappés par le Sars-CoV-2, pour donner la réponse adéquate à la menace qui nous guette. Elle en a profité pour demander à la population de faire confiance à l’Etat. « Nous continuons à nous préparer en construisant plus de centres d’isolement, plus de centres de quarantaine, en formant le personnel de santé et en continuant à sensibiliser la population », a-t-elle indiqué, soulignant que c’est seulement ensemble, en suivant les mesures d’hygiène et les autres mesures prises par l’Etat haïtien, que nous arriverons à combattre le nouveau coronavirus.

Dix jours après avoir détecté les deux premiers cas avérés de Covid-19 dans le pays, la ministre a informé que le bilan des cas positifs s’est élevé à 15, soit huit hommes et sept femmes. Quatre départements en sont touchés. Il s’agit de l’Ouest, avec 10 cas, soit 66%, le Sud-Est (3 cas) avec 20%, l’Artibonite et le Nord-Ouest (1 cas chacun), soit 6, 7%. Pour le moment, l’état de santé des personnes infectées est stable. Trois d’entre elles présentent une comorbidité et sont placées sous surveillance.

Selon les données, le groupe d’âge compris entre 20 et 44 ans est le plus affecté. « Au-dessous de 20 ans, il y a un cas. De 20 à 44 ans, il y a 9 cas. De 45 à 64 ans, 4 cas. 65 ans et plus, un cas. » Selon la ministre, les autorités ont pu retracer plus de 400 personnes qui étaient en contact avec les patients dont les résultats des tests se sont avérés positifs. « C’est un travail difficile.  Mais au niveau de la direction d’épidémiologie, du laboratoire de recherches, on ne ménage pas nos efforts pour retracer les contacts », a insisté la ministre, informant que 433 personnes sont mises en quarantaine domiciliaire et 12 autres en quarantaine institutionnelle.

 

 

Like this Article? Share it!

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam