Le FMI gèle le décaissement des 229 millions de dollars prévus en faveur d’Haïti

Published On mars 22, 2019 | By Samanta Bellange | Uncategorized

Le Fonds monétaire international (FMI) attend la formation d’un nouveau gouvernement et la ratification du budget de l’exercice en cours pour avancer dans l’application du programme de prêt confessionnel de 229 millions de dollars à 0% sur trois ans octroyé à Haïti, a en substance annoncé Gerry Rice, le directeur de la communication au FMI lors d’un briefing, à Washington, vendredi 21 mars 2019.     « Nous ne pourrons faire avancer le processus jusqu’au conseil de direction du FMI sans un peu plus de clarification sur le mise en place d’un nouveau gouvernement et l’introduction du budget », a-t-il dit, soulignant que le FMI fait un monitoring de la situation politique en Haïti.

 » Nous espérons que les incertitudes politiques pourront être rapidement dissipées pour que nous reprenions le travail pour aider Haïti et le peuple Haïtien qui font face à d’énormes défis socioéconomiques », a indiqué Gerry Rice.

Le 8 mars dernier, à l’occasion de la clôture d’une mission du Fonds monétaire International les attentes étaient grandes avec l’annonce du prêt de 229 millions de dollars. « Je suis content d’annoncer qu’en support au gouvernement haïtien et au peuple haïtien, nous du FMI, du gouvernement Haïtien et de la BRH sommes parvenus à un accord pour octroyer un prêt concessionnel de 229 millions de dollars sur trois ans à 0 % d’intérêt à Haïti. Cet accord sera approuvé par le conseil de direction du FMI dans les semaines à venir », avait indiqué Chris Walker, le chef de cette mission venue au pays discuter avec le gouvernement entre le 28 février et le 8 mars  des mesures visant à réduire la pauvreté, encourager la bonne gouvernance, augmenter la croissance du PIB, réduire la pauvreté et stabiliser l’économie du pays.

En mettant son programme sur pause, le FMI lance un gros avertissement au gouvernement haïtien pour lui dire qu’il n’y aura pas de cadeau. Les autres bailleurs de fonds risquent de suivre la position du Fonds Monétaire International, ce qui peut compliquer la situation.

Peu après le départ de la mission du FMI, le ministre de l’Economie et des Finances, Ronald G. Décembre, avait indiqué que le fond decaissera 45 millions de dollars avant septembre. À ce moment là, le renvoi du gourvernement Céant par une majorité de députés acquise au président Jovenel Moïse n’était pas encore dans l’actualité de l’Etat haitien qui est en proie à des problèmes de trésorier et d’incapacités d’honorer ses créances les élémentaires.

 

Like this Article? Share it!

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam