La dette d’Haïti représente 28% du PIB selon le FMI

Le Fonds Monétaire International (FMI) informe que la dette publique d’Haïti représentera 28.9% du PIB en 2017. Selon les estimations la dette était de 2,4 milliards de dollars (28.8% du Produit Intérieur Brut – PIB) fin 2016.

Le FMI prévoit que la dette atteindra 32.7 % en 2018, 35.3% et 37.7% du PIB en 2019.


Les ¾ de la dette extérieure d’Haïti ont été contractée envers le Venezuela dans le cadre du programme PetroCaribe. Ces ressources financières avaient été utilisées pour la réalisation de projets d’infrastructures et d’assistance sociale.

Selon les statistiques disponibles la dette à long terme cumulée d’Haïti, devant être remboursée sur une période de 25 ans, s’élevait à plus de 2 milliards de dollars. Apres le violent séisme du 12 janvier 2010, le gouvernement vénézuélien avait annulé officiellement plus 360 millions sur la dette long terme.

En 2017 la dette réelle et effective d’Haïti est de 1 milliard 836 millions de dollars.

Dans son dernier rapport le FMI indique que la dette publique intérieure d’Haïti, s’élève à 112 millions de dollars. Il s’agit notamment de bons du Trésor à moyen terme, qui sont détenus par des banques commerciales locales.

Les responsables du FMI jugent que le risque d’endettement d’Haïti est passé de modéré à élevé dans les perspectives de croissance à long terme et d’une augmentation des emprunts. De plus ils font valoir que les indicateurs de la dette du secteur public démontrent un risque global élevé de détresse de la dette.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam