100 élues dans les nippes bénéficient du programme de coopération municipale Haïti-Canada

Published On avril 26, 2019 | By Samanta Bellange | Uncategorized

 

 

Environ une centaine de femmes composée notamment de CASEC, ASEC bénéficient d’une formation cette semaine dans le cadre du programme de coopération municipale Haïti-Canada (PCM2) dans le but de renforcer les femmes élues en leur permettant de mieux connaitre leurs rôles et leurs responsabilités en tant qu’élues et également de couvrir les enjeux des différentes types de violences faites aux femmes durant les périodes électorales  .

Cette initiative qui a déjà réalisée dans le département du sud et de la grand-anse et maintenant  dans les nippes couvrira les 10 départements du pays avant la fin même de cette année çi. Le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT) ,le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits de la Femme (MCFDF) , et les fédérations des collectivités territoriales sont les principaux partenaires de ces formations qui sont données par des formateurs haïtiens chevronnés ayant à cœur le développement d’un environnement dynamique et inclusif .

Cette formation qui vise à encourager les femmes à participer de plus en plus et en toute sécurité à la vie politique haïtienne est financée par le gouvernement canadien à hauteur de vingt millions dollars américain et mis en oeuvre par un consortium canadien constitue de l’Union des Municipalités du Quebec (UMC) ,de la Fédération Canadienne des Municipalités (FCM) et de la ville de Montréal .

Le chef de la coopération canadienne en Haïti Carlos Rojas Arbulú  se dit fier de ces femmes élues qui selon lui s’acquièrent de nouvelles capacitations qui les aideront à renforcer dans leurs pouvoirs ,dans leurs façons de faire et de faire valoir leur expériences et leur volontés  de servir et de combattre les violences faites aux femmes surtout dans les sections communales  , il dit espérer que cette formation sera une réussite . Monsieur Carlos annonce que d’ici le mois de mai prochain les formations se tiendront dans les départements du Nord et du Nord-est .

De leur côté les bénéficiaires de ce programme ont éprouvées  leurs satisfactions en recevant cette formation , elles estiment que cette formation leur permettra d’augmenter leurs capacités pour la continuité de la politique féminine et en profiter pour encourager d’autres femmes à participer de plus en plus et en toute sécurité à la vie politique haïtienne ,elles soulignent que maintenant  elles savent comment faire face aux différentes types de violences qu’elles s’exposent;  précisent Betty Alexandre et Celicia Tresil respectivement mairesses assesseur de Miragoâne et de Fonds des Nègres.

Il est à noter que le directeur général du ministère de l’intérieur Fednel Monchéry dans son discours  à l’occasion de la clôture de cette séance de formation souhaite que les femmes soient confiantes et solidaires afin de mieux combattre les  agressions physique et politique, par ailleurs il a annoncé la mise en place d’une caisse populaire  » Kès Popilè Fanm Nip » (KFPN) qui sera dirigée par un comité formé des représentantes des onze communes du département des nippes dont la CASEC  Rosena Ismaël  est la présidente .

Il faut dire que le PCM2 ,le gouvernement canadien et les partenaires haïtiens se disent fiers de mettre en oeuvre cette importante activité qui améliorera le fonctionnement de la politique féminine haïtienne.

  SAM.BE

Like this Article? Share it!

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam